♥ Forum sur les Animaux et leur protection, être vegan, observer la nature ♥
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 18 ans de végétarisme, résumé et bilan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laïka Dunkel
Reine des Brocolix
avatar

Féminin Messages : 2302
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 41
Localisation : Perdue
Humeur : En deuil, dévastée et amoureuse. Eternellement

MessageSujet: 18 ans de végétarisme, résumé et bilan   Sam 3 Jan 2015 - 15:56

Voilà dix-huit ans que je suis végétarienne. Durant mon adolescence, j'ai de plus en plus été gênée de manger de la chair animale. Et vers 20 ans, j'ai donc décidé d'arrêter viande et poisson. Alimentairement parlant, cela s'est fait sans souci. Relationnellement parlant, c'est autre chose.
Pourtant, quand on est végétarien (ou plus), cela veut dire qu'on a une certaine sensibilité, cela veut dire qu'on a réfléchi, qu'on s'est posé des questions, bref, cela démontre plutôt quelque chose de positif sur nous. Mais ce n'est pas l'avis de l'entourage. J'ai eu droit à tout: en famille, c'était plutôt "gentillet": ça allait de et vas-y que je te passe le plat de charcuterie sous le nez, avec un sourire goguenard, en ajoutant: "ah, oui, c'est vrai, j'oubliais..." à "oh lala, c'est compliqué, qu'est-ce que je te fais à manger pour le repas de famille", d'un ton plus ou moins agacé.
A l'extérieur, ça a été moins tendre. J'ai eu droit aux remarques habituelles "pourquoi?", "à quoi ça sert", "mais alors, tu manges quoi?" "et les carences?", j'ai eu droit à des haussements d'épaules et à des yeux au ciel, à des "j'aime aussi beaucoup les animaux, mais je ne pourrais pas me passer de viande", à des "tu manges du poisson quand même?" Et les remarques dédaigneuses, etc...
Au fil des années, je me suis mise à affiner tout ça. Arrêter la chair animale, c'est bien, mais il y a le reste. Commence donc la recherche de cosmétiques non testés, les questions sur les produits ménagers (et l'usage intensif du vinaigre blanc pour ne pas utiliser autre chose de moins éthique). Et puis, il y a le lait et les œufs.
On réfléchit, et on se dit: quel problème cela pose de manger des œufs et des produits laitiers? ça ne fait aucun mal... oui, mais... on découvre alors qu'il y a de la présure dans le fromage. Du coup, on a beau être accro au fromage depuis qu'on a des dents de lait pour en manger, on stoppe net la consommation de fromage.

Plus tard, on trouve des fromages sans présure ou avec de la présure non animale. On achète du lait bio et des œufs "plein air", car le bio se soucie du bien être animal, et que les œufs dont le code commence par "0" ou "1" garantie que la poule est élevée "en liberté". Alors, on est content. On se contente de ça parce qu'on doit affronter des problèmes personnels graves et prenants.

Bien sûr, les remarques continuent, les petites plaisanteries, les moqueries plus "méchantes", et les remarques qui sont de moins en moins supportables d'année en année:
moi: Je suis végétarienne parce que je me soucie du bien être animal.
réponse moi, c'est mon bien être à moi qui passe avant tout

ou encore ça sert à quoi d'être végétarien? tu mets bien des chaussures en cuir, non? (profonde, la comparaison, d'autant qu'on fait tout son possible pour l'éviter, le cuir!)

j'en passe et des meilleures.

Bref, l'affinage continue, on réfléchit, on se pose des questions, on fait des recherches, et plus on affermit ses principes, plus on prend conscience de l'horreur humaine, de ces parasites que sont l'homme, la femme, leur progéniture et ce qui nous caractérise: la production/consommation de masse et les dérives que cela entraîne.

Au lieu d'êtres des jardiniers au petit soin pour ce vaste jardin qu'est la Terre, nous le vampirisons, nous l'exploitons. Nous avons sur la conscience de quoi mourir de honte pour plusieurs éternités.

Et l'affinage se poursuivant, on se rend compte d'autre chose: le lait bio, ok, ça garantit que la vache est bien traitée (enfin, normalement, c'est ce que disent des labels comme "AB"), mais on réalise que pour avoir du lait, il faut que la vache ait un veau. Là, ça devient moins drôle, car on sait que le veau va finir soit en rôti, soit en vache laitière. La première alternative n'a pas de quoi réjouir. Surtout quand on associe ça à la production de masse. On décide donc de devenir végétalien, en ayant un peu honte de ne pas l'avoir été avant.

Voilà où j'en suis (où nous en sommes, puisque, entre temps, je me suis mariée I love you ) à l'heure actuelle. Nous avons arrêté d'acheter du lait (et produits dérivés) et des œufs, nous stoppons progressivement les aliments qui en contiennent.


Non à l'exploitation animale quelle qu'elle soit.

~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~

I have been hurt beyond mental repair,
thence destined to suffer eternal damnation



Mind.In.A.Box Change
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommagesanimaux.bbfr.net/
Disciplus Simplex
Citoyen en bon chemin
avatar

Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 42
Localisation : Par ci et aussi par là
Humeur : Impressionnante

MessageSujet: Re: 18 ans de végétarisme, résumé et bilan   Lun 5 Jan 2015 - 15:52

L'attitude des "omni" est effarante.

Un peu gonflante aussi.

Cette manie de brusquement te regarder comme si tu étais rose à pois vert, de te dire "mais et les carences?" etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laïka Dunkel
Reine des Brocolix
avatar

Féminin Messages : 2302
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 41
Localisation : Perdue
Humeur : En deuil, dévastée et amoureuse. Eternellement

MessageSujet: Re: 18 ans de végétarisme, résumé et bilan   Jeu 8 Jan 2015 - 21:10

De toute façon, le problème à la base, c'est le dédain monumental que les gens ont envers la Protection Animale Evil or Very Mad Evil or Very Mad

~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~

I have been hurt beyond mental repair,
thence destined to suffer eternal damnation



Mind.In.A.Box Change
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommagesanimaux.bbfr.net/
Disciplus Simplex
Citoyen en bon chemin
avatar

Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 42
Localisation : Par ci et aussi par là
Humeur : Impressionnante

MessageSujet: Re: 18 ans de végétarisme, résumé et bilan   Ven 9 Jan 2015 - 17:09

Exact. C'est même assez soûlant, toujours les mêmes rengaines. Il faut toujours se justifier, faire face à l'immonde "feriez mieux de vous préoccuper des humains".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laïka Dunkel
Reine des Brocolix
avatar

Féminin Messages : 2302
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 41
Localisation : Perdue
Humeur : En deuil, dévastée et amoureuse. Eternellement

MessageSujet: Re: 18 ans de végétarisme, résumé et bilan   Sam 10 Jan 2015 - 17:37

Disciplus Simplex a écrit:
faire face à l'immonde "feriez mieux de vous préoccuper des humains".

Ah oui, ça a le don de me mettre hors de moi cette phrase débile Evil or Very Mad Evil or Very Mad

~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~

I have been hurt beyond mental repair,
thence destined to suffer eternal damnation



Mind.In.A.Box Change
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommagesanimaux.bbfr.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 18 ans de végétarisme, résumé et bilan   

Revenir en haut Aller en bas
 
18 ans de végétarisme, résumé et bilan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warhammer Auberge Estalienne - résumé des parties
» Scion-résumé acte 2
» Végétarisme et harmonisme
» Petit résumé brf
» Végétarisme, végétalisme, veganisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Nanimaux :: La Chaumière :: Autour des Animaux-
Sauter vers: